Mot de la Directrice Générale de l'Institut Africain d'Informatique